Une campagne de crowdfunding au service de l’entrepreneuriat

Une campagne de crowdfunding au service de l’entrepreneuriat

ACCEDE Provence Entrepreneurs (Association de Conseil en Création d’Entreprise pour le Développement de l’Emploi) est une association de conseil en création d’entreprise à vocation sociale. Depuis 1995, l’association étudiante accompagne, grâce à son expertise, les porteurs de projets entrepreneuriaux de la région PACA. C’est dans ce sens qu’ACCEDE Provence Entrepreneurs a développé son propre concours : Le Phare.

 

Le Phare, “le plus grand concours euro-méditerranée de création d’entreprise”, est un concours à vocation sociale créé et réédité depuis 17 ans cette année.  Il se déroule en deux temps :

Tout d’abord, il promeut et véhicule les valeurs de l’entrepreneuriat via une journée rythmée par des ateliers et des conférences thématiques encadrés par des créateurs et chefs d’entreprises.

Puis, il se définit comme un tremplin vers la création entrepreneuriale à travers un concours.  Il s’adresse aux étudiants et aux demandeurs d’emploi de la région PACA, et plus largement de l’euro-méditerranée.

Au total, 7 projets sont récompensés par plus de 60 000 euros de dotations.  Enfin, la journée se termine sur une grande conférence du soir animée par nos invités exceptionnels. Pour la dernière édition, ce sont les fondateurs de Lunettes pour tous (M. Paul Morlet), d’Arts Live Entertainment (M. Richard Caillat), de Monshowroom.com (Mme Séverine Grégoire) et d’Alter Eco (M. Alexis Krycève) qui nous ont fait l’honneur de leur présence.

Les 31 étudiants-bénévoles de l’association travaille chaque jour dans le but de faire du Phare, un évènement entrepreneurial incontournable. En effet, cette année l’équipe d’ACCEDE souhaite donner une nouvelle dimension au Phare :

  • Plus de 750 personnes en flux sur la journée
  • Accueil de nouveaux conférenciers reconnus dans le monde de l’entrepreneuriat
  • Participation des crowdfunders à l’évènement

C’est pourquoi, l’équipe d’ACCEDE Provence Entrepreneurs fait appel à tous les passionnés d’entrepreneuriat durant toute la période de sa campagne de crowdfunding. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les modalités de la campagne et notamment sur les contreparties offertes, rendez-vous sur notre page de crowdfunding.

Lien Ulule Phare : https://fr.ulule.com/le-phare/

crowdfunding Phare

Le crowdfunding : un moyen de se financer efficace et lucratif pour les investisseurs

image à la une

Le crowdfunding & son usage tant répandu

Le crowdfunding (ou financement participatif) est le terme décrivant les outils et les méthodes de transactions financières d’un grand nombre de personnes qui permettent de financer un projet. Des projets de tout type ont réussi à se faire financer par ce biais.

Nous retrouvons principalement le crowdfunding sur les différentes plateformes internet : plateformes de dons, plateformes de prêts, plateformes avec contrepartie en nature ou encore les plateformes d’investissement direct.

Les plateformes de prêts sont les plus utilisés puisque ce sont près de 48 millions d’euros qui ont été collectés en 2013 (soit les sommes les plus importantes en termes de transactions financières). Les plateformes de prêts les plus connues sont Kiss Kiss Bank Bank, Ulule et Kickstarter.

L’utilisation de cette méthode de financement reste tout de même très réglementée puisque l’Autorité des marchés financiers et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution ont rédigé, en 2013, un guide permettant aux porteurs de projet de connaître les différentes réglementations actuellement en vigueur.

Sans titre

Le crowdfunding : quelles perspectives pour 2015 ?

Comme le note LesEchos, un bon nombre de français misent des sommes importantes dans les jeux de hasard (en moyenne 2 000€/an), alors qu’ils sont très peu à gagner. Or, avec l’apparition du financement participatif, le risque existe encore mais la probabilité de gain est bien plus intéressante. C’est pourquoi, de plus en plus de français se tournent vers ce type d’investissements. En effet, depuis 2008, ce marché ne cesse de doubler et de nouvelles plateformes continuent à voir le jour.

Sources :

http://www.leguideducrowdfunding.com/a-savoir-mode-d-emploi/panorama/

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-126165-le-crowdfunding-nouvelle-roue-de-la-fortune-1098806.php

http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/politique-et-enjeux/competitivite/politique-industrielle/Barometre2013-v3.pdf

Montée en puissance de l’entrepreneuriat : les incubateurs d’entreprises

marine

Incubateurs privés, publics, à but lucratif ou non, généralistes ou bien spécialisés : ils sont de plus en plus nombreux en France. Leur expansion suit la dynamique de l’entrepreneuriat en accompagnant les entreprises de leur création à leur lancement. Les incubateurs proposent alors trois grands types de services : l’hébergement, le conseil et le financement des projets.

Au fil du temps, les incubateurs se sont imposés comme de nouvelles solutions d’accompagnement de projet entrepreneurial. Et notamment les incubateurs publics. En effet, fin 2006, en France, on recense près de 30 incubateurs publics ayant accompagné plus de 3164 projets. De plus, 85% des entreprises accompagnées par ces organismes dépassent les 5 ans d’existence. Il s’agit donc d’acteurs essentiels à la création d’entreprise.
Ensuite, les porteurs de projet peuvent faire appel à des pépinières d’entreprises. Elles prennent le relais des incubateurs afin d’apporter un accompagnement individuel et collectif ainsi que des moyens logistiques importants.

Les incubateurs au sein des écoles de commerce sont également en pleine expansion. Ils font d’ailleurs l’objet d’un classement prenant en compte trois éléments :

  • le nombre d’étudiants incubés
  • le nombre d’entreprises créées après l’incubation
  • le nombre d’entreprises à succès

Enfin, l’entrepreneuriat est mis en avant avec les nombreuses associations au sein des écoles de commerce notamment.

Le statut d’étudiant – entrepreneur : encourageons les jeunes chefs d’entreprise !

Tu fais tes études et tu as une idée géniale ? N’attend pas qu’on te la pique ! Crée ton entreprise grâce au statut d’étudiant-entrepreneur ! Continuer la lecture de Le statut d’étudiant – entrepreneur : encourageons les jeunes chefs d’entreprise !

Le digital & l’entreprise

Sans titre

Le digital aujourd’hui

Le digital est le bagage nécessaire et idéal pour les entreprises aujourd’hui. Il est plus ou moins développé selon leur domaine d’activité, mais il existe encore aujourd’hui des réfractaires en la matière. Ces derniers représentent qu’une minorité puisque 80% des dirigeants souhaitent développer leur entreprise sur le digital. Continuer la lecture de Le digital & l’entreprise

Un quart des français se voit entrepreneur

Sans titre

La conjoncture économique actuelle change la donne en matière d’emploi. En effet, 25% des Français se verraient bien un jour créer ou reprendre une entreprise. Bien que ce pourcentage puisse redonner un second souffle à l’emploi en France, il faut savoir que nombre de français ayant la volonté d’entreprendre est en baisse. En 2014 il était de 31%. Cette baisse s’explique par un contexte de crise toujours présent fin 2014 et qu’il y a des mauvaises prévisions économiques pour l’année 2015. Continuer la lecture de Un quart des français se voit entrepreneur

Espaces de coworking : une nouvelle vision de l’entrepreneuriat

Sans titre2

Les espaces de coworking sont de véritables « laboratoires d’innovation sociale ». Apparu dans les années 1990/2000 aux Etats-Unis, on dénombre, aujourd’hui, près de 3 000 espaces de coworking à travers le monde dont 200 en France.
Continuer la lecture de Espaces de coworking : une nouvelle vision de l’entrepreneuriat